Histoire du groupe

Des Entraineurs catholiques de France de Saint Honoré d’Eylau à aujourd’hui, le groupe Saint-Louis a déjà vécu plus de 90 ans de l’histoire du scoutisme. Cette rubrique rassemble des souvenirs et des documents rapportant l’histoire du groupe Saint-Louis, l’un des groupes pionniers du scoutisme français.

L’histoire du groupe

Les dates qui ont marqué le groupe Saint-Louis

Le témoignage de Paul Coze, fondateur, racontant la genèse du groupe

Un article de Woodcraft (le journal des éclaireurs SUF) publié en 2006 et retraçant les débuts du groupe

La fiche Scoutopédia du Groupe Saint-Louis

➔ La brochure éditée en 1936 à l’occasion du 20e anniversaire des troupes Saint-Louis

➔ La brochure éditée en 1966 à l’occasion du 50e anniversaire des troupes Saint-Louis

La brochure éditée en 1986 à l’occasion du 70e anniversaire du groupe Saint-Louis

➔ Un carnet de patrouille retraçant la vie de la patrouille du Chevreuil (VIe Paris) de 1922 à 1949

Fondateurs et personnages clés du groupe

➔ Le chanoine Cornette, co-fondateur du groupe, puis co-fondateur et aumônier des Scouts de France.

Paul Coze, co-fondateur du groupe (à l’origine les Entraineurs de Saint-Honoré d’Eylau), puis co-fondateur et commissaire général des Scouts de France. Passionné d’indianisme, il participe à importer les techniques et le folklore indien (dont la totémisation) au sein du scoutisme français.

Edouard de Macedo, un des premiers chefs du groupe, puis co-fondateur des Scouts de France et initiateur de la Route française. Début 1932, il conduit la réorganisation des Scouts de France, prévoyant notamment la création de trois branches.

Pierre Delsuc, chef de la 5e Paris puis du groupe, puis commissaire général des Scouts de France. Résistant, il prend la tête du scoutisme clandestin en zone occupée. Dans les années 60, hostile à la réforme, il favorise ensuite la création des Scouts Unitaires de France. Il est l’auteur de deux ouvrages de références sur les techniques scoutes : Étapes et Bivouacs.

André Fayol, chef de la 2e Paris puis du clan Saint-Louis. Il participe au lancement des comédiens routiers et s’investit dans le répertoire scout.

Jean Duriez-Maury, scout à la 1ère Paris. Premier routier, Macedo lui confie comme service de s’occuper des louveteaux (qui en sont qu’aux premiers tâtonnements ; les louveteaux s’appellent alors les genêts). Considéré comme fondateur de la branche Louvetisme, il devient ensuite président des Scouts de France de 1948 à 1963.

Olivier Legendre, chef de la 6e et puis co-fondateur des Scouts Unitaires de France. Vous pouvez consulter cette lettre qui retrace son action pour le groupe Saint-Louis et les Scouts Unitaires de France.

Témoignages d’anciens en vidéo

Témoignages d’anciens dans un reportage de KTO : Jean-Louis Borloo et Jérôme Bonaldi, anciens du groupe Saint-Louis, racontent leurs souvenirs…

Autres ressources plus générales

➔ Brochure « Les Scouts de France » décrivant les origines et le fonctionnement des Scouts de France en 1929
Préface du R. P. Doncoeur, Conclusions du Chanoine Cornette

Quelques anciennes publicités scoutes